logo

Le livre blanc social

La mise en veilleuse des tensions sociales qui ont lourdement marqué la conjoncture économique au premier trimestre de 1996 n’écarte pas les risques d’une nouvelle flambée sociale restent assez élevés malgré les ajustements de salaires décidés par le gouvernement. Par ce biais, les dirigeants politiques libanais voulaient prendre les devants, et désamorcer la crise qui se cristallisait autour des revendications salariales de la CGTL.

 

Livre Blanc Social – Final