logo

Table Ronde avec M. Alain Bifani

Une Table Ronde a eu lieu Mardi 29 Janvier 2019 avec le Directeur Général du Ministère des Finances, M. Alain Bifani, au RDCL.

Ce n’était pas une conférence formelle mais plutôt un débat et un échange d’idées. Le thème principal était la taille et le poids du fonctionnement de l’Etat sur l’économie.

M. Bifani nous a éclairés sur les chiffres réels et a surtout certifié que l’Administration a reconstitué tous les comptes de l’Etat à ce jour, contrairement à la rumeur existante, la présentation de ces comptes est du ressort du Ministre et du Conseil des Ministres.

Selon M. Bifani la situation est difficile et non désespérée, le Liban a les moyens de se redresser et a besoin d’une décision politique.

Nous avons convenu avec ce dernier, que le RDCL devrait lobbyer afin que soient mises en place deux lois mentionnées dans la constitution de Taëf, à savoir :

· l’indépendance du système judiciaire.

· l’organisation du travail au sein du Conseil des Ministres.

Un débat ouvert et franc a suivi, et en conclusion nous avons convenu que pour améliorer la situation des finances, l’action devrait porter sur les points suivants :

1. Arrêt total du recrutement dans la fonction publique.

2. Augmenter les impôts sur les revenus des sociétés bénéficiant de concessions de l’Etat (carrières, droits d’usage,….)

3. Améliorer le contrôle et les recettes des douanes.

M. Jean Hleiss nous représentera à la réunion des Intances Economiques du 1er Février 2019, qui devrait débattre de ces idées avec le Ministère des Finances.

Enfin M. Bifani a certifié que concernant la polémique sur le paiement des fonctionnaires à la fin du mois, c’était un problème politique lié à l’adoption du Budget 2019 et non dû aux moyens financiers.

Le Liban peut sortir de cette crise, à condition que les politiciens le veulent et prennent les décisions adéquates nécessaires.